Conférence sur le recrutement chez HSBC

Maylis Saillour, RH France de HSBC a donné une vision éthique et a partagé son expérience sur la réussite d’un bon recrutement.

Les talents se remarquent en fonction de plusieurs critères : ambition, volonté de s’engager, capacité d’investissement et d’adaptation, technique… Leurs évolutions respectives doivent être pensées sur le long terme, en projetant les enjeux futurs de l’entreprise ainsi que les contraintes de l’activité d’ici quelques années. La gestion des talents implique également un travail sur les plans de successions en cas d’imprévus sur plusieurs échéances.

Au-delà de la compétence technique ou comportementale, il s’agit de prendre en compte le potentiel à développer et d’imaginer sa compatibilité avec les compétences dont l’entreprise a ou aura besoin.

L’identification du vivier de talents et les caractéristiques de son évolution dans l’entreprise sont importantes (progrès verticaux, aspiration à devenir comme son supérieur hiérarchique ou progrès horizontaux, en apprenant plus large et en élargissant son domaine de compétence).v

70% des talents en entreprises se révèlent sur le lieu de travail

Que retenir de cette conférence ?
Il est nécessaire aujourd’hui d’appliquer certaines conditions pour assurer une bonne cohésion au sein d’un grand groupe tel que HSBC :

  • Favoriser la conciliation vie privée / publique
  • Intégrer des processus RH et promotions, des avantages sociaux non discriminants
  • Proposer au moins une femme / un sénior dans le panel de candidats (ajoute une contrainte pour les chasseurs de têtes)
  • Accord sur la diversité : neutralité dans la manière de libérer les avantages pour ne pas exclure les homosexuels
  • Aménagement / recrutement des handicapés, favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap

Une jolie photo souvenir comme à chaque fin de conférence